``

Peccadille #1 : Aller seins nus

0 Comments


ALLER SEINS NUS.

D'où m'est venue cette manie... je dirais tout simplement d'un agacement. J'en avais marre de porter des "soutien-gorges" qui ne soutenaient rien du tout (soyons honnêtes deux minutes), ou PIRE, qui remontaient la plupart du temps pour venir me couper le sein en deux -comme s'ils n'étaient pas déjà assez petits... les pauvres n'avaient rien demandé. J'avais le choix entre de jolies brassières qui ne servaient strictement à rien (en plus je ne montrais ma lingerie à personne à l'époque), et des coques en mousse qui faisaient une poitrine bien fake.
Bref j'étais un peu malheureuse avec mes petits seins, pas pour leur taille mais pour leur rendu dans le balconnet. Mais au fait, POURQUOI est-ce que je me trouait le cul à porter des soutifs ?
  • parce que c'est un truc de femme, de vraie, et que j'avais déjà mis assez longtemps à devenir une femme pour en plus ne pas pouvoir en profiter (hello les règles à 16ans !)
  • parce que ça cache les tétons qui pointent
  • parce que ça soutient les seins
  • parce que c'est plus confo
Et puis un jour, il y a quelques années, j'ai vu les Valseuses de Bertrand Blier*, j'ai vu les seins de Miou Miou qui ressemblaient aux miens, qui étaient super jolis et qui faisaient rêver sous un t-shirt, et j'ai arrêté les frais. J'ai plus rien porté, ni dans la rue, ni au boulot, ou à la plage, en tout cas le moins possible.  j'ai fait mon extrémiste : avec ma coloc nous étions tout le temps en costume d'Ève (on a même reçu une lettre de plainte du syndic de l'immeuble pour atteinte à la pudeur hahaha). Cette libération !
On retrouve le plaisir d'enfiler un t-shirt tout doux, on oublie la sensation d'être saucissonnée, on se sent beaucoup plus féminine.
Plus tard, je me suis remise à la lingerie par goût plus que par obligation, pour me trouver belle, pour plaire à mon mari, pour une robe décolletée... Mais aujourd'hui encore, je suis 90% du temps seins nus, et j'en profite avant qu'il ne deviennent vides et plats comme des coucougnettes en plein été...
Alors parfois je reçois des remarques, en particulier des hommes. Ils n'ont pas trop l'habitude, les pauvres. Et ça ne fait qu'ajouter à mon plaisir, puisque ça devient aux yeux de certains une petite transgression.



* J'ai détesté les Valseuses pour beaucoup d'autres raisons, mais ces images de Miou Miou m'ont fait tant de bien que je garde beaucoup de tendresse pour ce film




POPULAIRE

Aucun commentaire :