``

Envies de printemps

0 Comments
Mars a commencé et j'ai fini mon 333 Project d'hiver. C'est donc l'occasion de faire un petit point et vous raconter comment ça s'est passé, pour ceux que ça intéresse (pas mon mari par exemple :D )

Je dois commencer par avouer que le challenge a été carrément biaisé par la grossesse, bien plus que je ne l'imaginais. Je pense qu'au final j'ai porté moins de 33 pièces pendant ces 3 derniers mois, tout simplement parce qu'il n'y avait plus grand chose dans quoi je me sentais à l'aise, que les habits de femme enceinte sont souvent moches et/ou chers, et que ça me gavait d'investir. Sur les 33 pièces sélectionnées, je n'ai porté que 3 paires de chaussures, 3 jupes, 3 robes, 3 pantalons, 5 ou 6 hauts et 4 pulls. Dit comme ça, ça fait peu, mais je suis aussi beaucoup moins sorti que d'habitude, j'ai donc passé du temps en "leisure wear", c'est à dire grosso-modo en pyj ou en legging confo !

• les aspects négatifs : clairement c'est pas super folichon. On a vite fait le tour de la question et les assortiments qui fonctionnent ne sont pas si nombreux que ça (ma faute au moment de la sélection). On finit souvent par porter la même chose, ce qui n'est pas grave si on travaille chez soi, mais peut rapidement devenir embêtant si on bosse dans une société où l'on se rend tous les jours. Je sais que j'aurais détesté ce challenge si j'avais eu des collègues ! Je me souviens d'une amie qui m'avait dit : "ce que j'adore avec toi c'est que je ne t'ai jamais vue porter 2 fois la même chose, et que tu as toujours un petit twist dans ta tenue"... Ca m'avait fait TROP plaisir car même si c'est forcément faux (je n'ai pas un dressing extensible), ça voulait dire que j'étais créative, et que j'arrivais à donner l'impression de toujours me renouveler :)
Avec le 333 Project, il faut être encore plus créative pour ne pas être monotone, et je dirais que le vrai challenge est là. Pour moi il faut donc être drastique et intelligente au moment de la sélection, et on en vient au point 2 :

• les aspects positifs : outre le temps qu'on gagne forcément avec une garde-robe réduite, le plus gros avantage que j'ai trouvé dans ce challenge, c'est l'envie que j'ai désormais d'acheter moins, mais mieux. Je me suis rendu compte que j'avais de plus en plus envie de belles matières et de belles coupes, un peu classiques, assorties de quelques pièces plus rigolotes mais toujours soignées. Mes pièces "fun" à trois francs six sous ne m'ont pas tant manquées que ça, par contre j'étais heureuse de porter les jolis jacquards d'American Apparel, mes hauts en laine fluide, et des bottines élégantes. Je croule sous les pièces vintages que je ne porte pas, les robes de mamie improbables de Guerrisol, les pièces méga-structurées que j'adore mais que je n'ose jamais - ou si rarement - mettre, sous peine de passer pour une folle, et ce fléau de la fringue-qui-était-super-bien-soldée-donc-ça-valait-trop-le-coup, qu'on laisse au placard et qu'on culpabilise de balancer. 

Pour conclure, porter seulement 33 pièces c'est en fait carrément faisable, pourvu qu'on choisisse bien :)
Si je recommence pour cet été (je laisse tomber pour le printemps, j'ai d'autres chats à fouetter right now), j'essayerai de varier un peu plus les couleurs de ma garde robe et surtout d'introduire des motifs qui fonctionnent bien les uns avec les autres, car pour cet hiver j'en avais un peu raz-le-bol des tons rose/prune/bordeaux que je m'étais fixés, et des vêtements unis un peu chiants chiants...


Je vous laisse avec une petite wishlist shopping de printemps, si vous cherchez de l'inspiration.
Et pour en voir encore plus, abonnez-vous à mes tableaux pinterest, je n'épingle que des jolies choses ;)

1- SAROUEL BÉBÉ / Zara Kid (14,90€) 2- SANDALES TRESSÉES - je cherche toujours la marque de celles-ci <3 3- PENDENTIF MAIN EN BRONZE / Helen Levi (159,43€) 4- set de 4 serviettes de table / Koromiko (54,66€) 5- SALOPETTE BÉBÉ EN LIN / Gocco (42€) 6- TOP PLISSÉ / Zara (22€) 7- ROBE / Rachel Craven Textile (236,87€) 8- CHAPEAU DE PAILLE / Forever 21 (12€)




POPULAIRE

Aucun commentaire :